Accueil : Espace formation : Formations gratuites : Environnement :

1er mars 2005 | Imprimer cette page

Pas de visa togolais pour les tortues marines

par Kouma Laurent Dekalikan

92 jeunes tortues ont échappé aux prédateurs. Lundi dernier à Lomé, le secrétaire général du ministère de l’Environnement a donné le coup d’envoi d’une opération qui consiste à renvoyer en mer les tortues qui ont choisi les accueillantes côtes togolaises pendant la saison de la ponte et de la couvaison. Sauf que leur séjour est en danger et la race en voie d’extinction. L’homme rode et ne fait pas de cadeau.

C’est pour éviter un massacre que 92 tortues marines ont été raccompagnées vers leur milieu naturel, l’océan. Préalablement, elles avaient passées plusieurs semaines dans des écloseries aménagées à cet effet par des ONG. Le retour à la mer s’est effectué à Lomé, près de l’hôtel Lomé-rivage.

Il existe 7 espèces de tortues marines dont 5 fréquentent les côtes ouest-africaines. Leur taille varie : de 50cm pour les plus petites à plus de 2 mètres pour les plus robustes.

Les tortues arrivées en décembre dernier au Togo ont pondu 107 œufs.