Accueil : Espace formation : Formations gratuites : Journalisme :

15 février 2005 | Imprimer cette page

Les Hommes des organes audiovisuels et de la communication suivent leur guide

par Kouma Laurent Dekalikan

La première édition de l’"Agenda" de la presse , véritable outil de la communication a été lancé jeudi à Lomé par l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT).

Dénommé, "Agenda 2005 de l’UJIT", ce document - de 250 pages - comporte notamment toutes les adresses des associations et organes de presse au Togo, ainsi que celles des journalistes travaillant pour des organes étrangers.

Il comporte également des adresses des différents ministères, ainsi que certains textes fondamentaux des médias au Togo dont le texte intégral des modifications apportées au nouveau code de la presse adopté en août dernier par les députés togolais.

Ce nouveau code dépénalise les délits de presse passibles de peines privatives en matière de diffamation et d’atteinte à l’honneur.

Ce texte prévoit notamment que le délit d’offense envers les responsables de l’Etat, notamment le président de la République, est puni d’une amende de 2 à 5 millions de F.CFA (3.000 à 7.500 euros), alors qu’avant cette amende était assortie de peines d’emprisonnement variant entre un et cinq ans.

On dénombre au Togo, environ 200 publications, 60 radios privées et 5 chaînes de télévisions privées.