Accueil : Le développement durable :

15 janvier 2005 | Imprimer cette page

JO : Paris 2012 mise sur l’environnement

par N. Wihlm

C’est devenu un point de passage obligé dans les dossiers de candidatures des villes pour les Jeux olympiques : Paris propose de réaliser un village olympique qui deviendra ensuite « un quartier urbain modèle en matière de développement durable ».

Objectif prioritaire : un bilan neutre en émission de gaz à effet de serre (CO2).

Le quartier olympique constituera, en France, le premier quartier produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme grâce au recours aux énergies renouvelables (solaire, géothermie et biomasse) et à l’absence de consommation d’énergies fossiles. Les eaux pluviales seront récupérées et les eaux usées recyclées, un système novateur d’évacuation et de gestion des déchets urbains sera mis en place, le chantier sera organisé selon les principes des « chantiers verts », et la gestion des niveaux des sols visera à équilibrer déblais et remblais.

Les budgets répondent aux exigences de transparence, responsabilité et équilibre ; ils contribuent également au développement à long terme du territoire.

Un programme spécifique d’éco-financement s’appuyant sur trois sources de revenus notamment le prélèvement d’1% des recettes du COJO, assurera le financement d’initiatives environnementales.

Un cahier des charges "écoconception du village olympique" a été élaboré.

Pour télécharger le dossier du village olympique sur le site de la candidature parisienne (format PDF, 2,5 Mo) :
http://www.parisjo2012.fr/fr/jo2012...