Accueil : A la Une (ne plus utiliser cette rubrique) / choisir MOT CLE - actualit ? dans chaque article :

12 décembre 2004 | Imprimer cette page

TIC en Mauritanie : Bilan prometteur pour l’année 2004 par El Ghassem Ould Ahmedou

par El Ghassem Ould Ahmedou

Le Secrétariat chargé des Technologie Nouvelles en Mauritanie communique le Bilan de ses réalisations pour l’année qui finit.
Une vaste entreprise illustrée par des actions qui s’inscrivent dans la réalisation du grand chantier 3I (Infrastructure, Intranet et Internet)
Le fruit récolté mérite qu’on s’y attarde et qu’on s’en inspire en terme d’échanges d’expérience en la matière entre pays du Sud

Le présent article se propose de faire un compte rendu détaillé sur les réalisations de la Mauritanie dans le domaine des TIC au terme de l’année 2004.
L’ébauche de ce bilan se fera autour des axes suivants :
- l’informatisation de l’administration
- les études réalisées sur le secteur des TIC
- la mise en place d’un cadre juridiques adéquat

L’informatisation de l’administration :
Il s’agit d’un projet ambitieux qui se concrétise à tavers les réalisations suivantes :
- le lancement de la première phase du réseau intranet haut débit au profit de l’ensemble de l’Administration publique dont la réception est prévue pour fin Décembre 2004
- l’exécution d’un plan d’action allant dans le sen sde réalisations concrètes au profit des Départements et des Institutions de l’Administration, à savoir

/ Mise à jour et suivi du portail Mauritania.mr

/ Création et Développement de 22 Sites Web au profit de l’Administration*
/ Elaboration d’un guide derédaction pour le Wenmaster

/ Gestion de 144 connexions internet dont deux par ligne spécialisée, 40 par RTC et les reste par réseau local

/ mise en place ,en collaboration avec Microsoft d’un DATACENTER qui permettrait à chaque Département Ministériel des disposer d’un site internet,d’une messagerie Internet et d’un Intranet

/ Mise en place et lancement de l’Observatoire des Technologies de l’information en Mauritanie (OTIM), comme organe primordial en matière de veille technologique

Les études réalisées sur le secteur des TIC :
Le Secrétariat d’Etat chargé des Nouvelles technologies a aussi réalisé une série d’études importantes relatives au développement de l’internet en Mauritanie :
- étude sur les solutions alternatives d’accès de la Mauritanie aux backbones internationaux
- élaboration de l’Etude de Câbe en fibre optique (FO) Nouakchott-Nouadhibou
- réalisation d’une enquête nationale sur les fournisseurs de services Internet
- la finalisation de l’étude de faisabilité d’un réseau san fil d’accès à internet à Nouakchott
- lancement de l’étude de faisabilité technico-économique du Tecnopôle de Nouakchott, dans le cadre du Projet de développement du Commerce électronique

La mise en place d’un cadre juridiques adéquat :
L’ensemble des actions évoquées plus haut ne peuvent être implantées de façon durable que si elles bénéficient d’un cadre juridique approprié.
A cet effet, un ensemble de textes réglémentaires ont été élaborés, dont notamment :
- Loi relative aux preuves et commerce électronique et son Décret d’application
- Loi relative au Cryptage et son Décret d’application
- Loi relative à certaines infractions en matière informatique
- Décret relatif aux fournisseurs d’accès internet et aux Cybercafés
- Décret relatif aux systèmes informatiques et sites Internet publiques
- Arrêté ministériel sur la dénomination des sites internets nationaux

Telles sont les grandes lignes de l’action du Secrétariat d’Etat chargées des Technologies Nouvelles au terme de l’année en cours.
Elles dévoilent l’efficacité d’une politique qui progresse à la mesure des moyens modestes d’un pays africain comme la Mauritanie...