Accueil : Le développement durable : Environnement :

2 décembre 2004 | Imprimer cette page

Hydro-Québec : les écologistes impressionnés

par N. Wihlm

Poussée par une opinion publique de plus en plus soucieuse de l’environnement, Hydro-Québec a rendus publics les détails de son plan d’efficacité énergétique. Si ce plan est implanté avec succès, les Québécois vont s’éclairer à l’aide d’ampoules fluorescentes compactes, et on viendra peut-être même chez eux pour les débarrasser de leur vieux frigo qui ronronne à vide dans le sous-sol.
(La Presse, Canada)

La société d’État va dépenser plus d’un milliard d’ici 2010 pour aider ses clients à économiser 2,4 térawattheures d’électricité par année, soit 1,4% de tout le courant employé chaque année au Québec. Les dépenses du plan entraîneront des hausses de tarifs non définitives de 0,8% en moyenne. Mais les clients d’Hydro qui participeront aux mesures verront leur facture baisser, grâce à leur plus faible consommation.

C’est dans le secteur résidentiel qu’Hydro-Québec supportera la plus grande part des coûts et que les plus grandes économies seront réalisées. Au total, la subvention représentera 67% des coûts totaux des mesures proposées, qui vont de l’inspection par un expert en efficacité énergétique jusqu’à l’isolation des murs et des plafonds. Dans le plan précédent, la subvention d’Hydro-Québec ne représentait que 40% des coûts.

La plus grande économie viendra d’installation de plus de 10 millions d’ampoules compactes fluorescentes. Ces ampoules sont plus chères à l’achat, mais elles utilisent quatre fois moins de courant. Par exemple, une ampoule fluo compacte de 15 watts éclaire autant qu’une ampoule à filament classique de 60 watts. L’autre mesure qui rapporte gros vise l’installation de presque un million de thermostats électroniques, tant dans les maisons neuves que dans les plus anciennes.