Accueil : A lire, à voir.. :

19 octobre 2002 | Imprimer cette page

La jacinthe d’eau, catastrophe écologique et humaine au Bénin.

Terre sauvage, numéro 117, octobre 2002.
La jacinthe aquatique, importée d’Amazonie et accidentellement répandue au Bénin, est une plante sans prédateurs africains, qui prolifère dans le lac Nokoué. La vitesse de sa croissance (150 hectares par an !) menace gravement la vie traditionnelle des habitants - pêche, déplacements en pirogue - et favorise la pullulation des parasites dans les eaux du lac. Un programme de lutte contre cette EEE (Espèce Exotique Envahissante, selon le vocable de l’Union mondiale pour la nature), au moyen d’un trio de choc de coléoptères prédateurs importés d’Amazonie, est en cours, avec l’aide de l’Office allemand pour la coopération technique (GTZ). Une méthode sûre...mais lente, qui ne devrait donner toute sa mesure qu’à un horizon de 5 ans.
A lire dans le même numéro une enquête sur le commerce équitable, "une chance pour le tiers-monde".