Accueil : Le développement durable : Environnement :

29 octobre 2005 | Imprimer cette page

Un filtre à eau anti-arsenic

par N. Wihlm

L’empoisonnement à l’arsenic touche de nombreux pays, soit parce qu’il est présent naturellement dans l’eau souterraine à des concentrations élevées comme au Bangladesh, soit du fait de pollutions (mines, centrales électriques au charbon). Il n’existe pas de traitement contre l’empoisonnement de l’eau à l’arsenic : la principale mesure correctrice consiste à éviter l’exposition en fournissant de l’eau de boisson sûre.

L’institut UNESCO-IHE a mis au point un filtre à eau anti-arsenic susceptible d’être utilisé très largement dans les pays pauvres du fait de son faible coût.
Ce filtre existe en version familiale (testé en zone rurale au Bangladesh) et en version industrielle, destinée aux compagnies et aux distributeurs d’eau. Le modèle familial peut éliminer l’arsenic de 100 litres d’eau par jour, subvenant aux besoins de 20 personnes. Le modèle industriel est actuellement testé en Grèce et en Hongrie.

Les responsables du projet ont lancé un appel aux donateurs pour soutenir la production du filtre à grande échelle.

Source : Communiqué de presse UNESCO