Accueil : Espace formation : Formations gratuites : Histoire :

16 octobre 2005 | Imprimer cette page

Allemagne 2006 ! Qualification historique du TOGO

par Kouma Laurent Dekalikan

Le modeste Togo a accédé samedi à sa première phase finale de Coupe du monde après sa victoire samedi à Brazzaville face au Congo (3-2) lors de la 10e et dernière journée des qualifications combinées pour le Mondial (zone Afrique) et la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2006.

Exclu des pronostics avant le début de ces qualifications, le Togo a créé la surprise en terminant premier du groupe 1 avec 23 points devant le Sénégal (21 points), "révélation" du Mondial 2002 et grand favori du groupe, qui termine deuxième après sa victoire contre le Mali (3-0).

"C’est un parcours honorable pour les Eperviers du Togo. Ils se sont bien comportés durant toute la compétition. Ils peuvent faire mal s’ils prennent vraiment le travail au sérieux", confie un diplomate en poste à Lomé.

Le sélectionneur nigérian des Eperviers, Stephen Keshi, estime pour sa part que cette qualification historique est liée à la "volonté de l’équipe et à la bonne organisation de la Fédération (togolaise de football)".
"Nous sommes confiants en l’avenir. Nous allons travailler dur pour remédier aux défaillances que nous avons pu constater tout au long des éliminatoires", a promis le sélectionneur Nigérian, après le match au Congo.

Dimanche, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a félicité les joueurs, les invitant à se "préparer" pour le Mondial pour "encore surprendre".

L’opposition togolaise a, de son côté, rendu dimanche un "hommage" aux Eperviers, à la sélection nationale, à son encadrement technique, ainsi qu’aux responsables de la Fédération togolaise de football".

Les Eperviers, qui ne comptent que cinq qualifications à la CAN (1972, 1984, 1998, 2000, 2002), ont multiplié les surprises tout au long de ces qualifications.

Ils ont remporté tous leurs matches à domicile (cinq) et réalisé de véritables exploits à l’extérieur, notamment lors des cinquième et sixième journées, au Mali (2-1) et au Sénégal (2-2).

L’attaquant de l’AS Monaco Emmanuel Adebayor et ses coéquipiers n’ont concédé qu’une seule défaite, en Zambie (1-0).