Accueil : A la Une (ne plus utiliser cette rubrique) / choisir MOT CLE - actualit ? dans chaque article :

28 juillet 2005 | Imprimer cette page

Technologies de l’information : comment édifier une société de l’information.

par Daouda Hamadou

En effet, au Canada, l’accès étant considéré comme universel, le gouvernement canadien a mis sur pied des programmes tels « le Programme pilote de services à large bande pour le développement rural et du Nord », ainsi que « l’Initiative nationale de satellite pour aménager des services Internet de haute capacité à moindre coût aux collectivités rurales et nordiques ». DE ce fait, tous les Canadiens peuvent bénéficier de la télésanté, de l’apprentissage en ligne et du commerce électronique.

Il existe également l’initiative « Gouvernement en direct » dont l’objectif est d’améliorer le service aux citoyens et d’accroître la productivité et la transparence. Il appuie également la recherche relative aux applications avant-gardistes des TIC dans ses centres de recherche.

« Collectivités ingénieuses » est un autre programme lancé dans le but d’apporter des améliorations sur les plans économique, social et culturel par l’usage des TIC. Il comprend 12 initiatives locales visant l’utilisation novatrice des TIC en vue d’habiliter la population, les institutions et la région.

Parallèlement, afin de favoriser la croissance du commerce électronique, le gouvernement canadien a mis en place l’« Initiative canadienne pour le commerce électronique », visant entre autres à engendrer des réussites au pays en matière de commerce électronique, en mettant l’accent sur la productivité, le leadership et l’innovation.

Ordinateurs pour les écoles, un programme visant à informatiser les établissements scolaires, les bibliothèques et les centres communautaires de tout le pays, a fortement contribué à l’introduction de l’apprentissage en ligne. Ce programme a aussi été adapté et est maintenant implanté dans d’autres pays. Le Canada a aussi été le premier pays à raccorder à Internet l’ensemble des ses bibliothèques publiques et de ses écoles.

Pour sa part, Santé Canada a installé le matériel et les logiciels nécessaires à l’utilisation de la télésanté et offre continuellement formation et soutien aux personnes qui désirent en faire usage. Mentionnons que la télésanté utilise entre autres les TIC pour relier les prestataires de soins de santé et les patients, pour former les professionnels et pour améliorer le système de soins des Premières nations et des Inuits. De son côté, Inforoute Santé du Canada cherche à accélérer l’élaboration et l’adoption de systèmes électroniques d’information sur la santé au pays.

Et ailleurs ?

Le Canada soutient depuis quelques années plusieurs pays en développement afin de les aider à mettre les TIC au service du développement politique, économique et social. Le Canada finance plusieurs projets et quelques programmes instaurés au pays ont été adaptés.

Le Canada participe activement à certains projets politiques sur la scène mondiale. Il a entre autres pris part, avec les autres pays du G8, à l’élaboration d’un Plan d’action pour aider les pays en développement à élaborer un développement socioéconomique durable basé sur les TIC ainsi qu’au Groupe de travail des Nations Unies sur les TIC visant à combler le fossé numérique mondial et à mettre les TIC au service du développement de tous. Le Canada parraine aussi des projets tels que le Réseau ePol-NET, qui centralise l’information et les compétences en cyberstratégie au profit des citoyens, des organisations et des gouvernements des pays en voie de développement et Bellanet qui vise à promouvoir les communautés en ligne, le partage des connaissances et le développement ouvert.

Enfin, le Canada contribue au développement des TIC particulièrement en Afrique, dans les Amériques et en Asie-Pacifique par divers projets. Par exemple, Connectivité Afrique vise à mettre à profit les compétences canadiennes au service des TIC en Afrique dans les secteurs de l’éducation, de la santé et du développement communautaire. Le Canada a aussi créé l’Institut pour la connectivité dans les Amériques qui s’efforce de brancher les Amériques par la création de savoir et le renforcement des capacités. Quant à la contribution du Canada en Asie-Pacifique, elle se concrétise principalement par le Réseau Pan Asie qui analyse les impacts des TIC sur les populations, la culture, l’économie et la société afin de renforcer les utilisations des TIC en faveur du développement durable.

Le sommet de Tunis, vers la fin de la présente année, permettra de faire le point et de voir l’impact de tous ces projets autant au Canada que dans les autres pays et, du même coup, de constater à quel point le fossé numérique s’est rétréci.

Source :www.webmanagercenter.com

(2003). Le Canada et la société de l’information - Mettre les TIC au service des gens et des collectivités,Ottawa, 40 p.
(Page consultée le 13 juin 2005).