ONG-PAEJR    Promotion à l'Auto-Emploi des Jeunes Ruraux · Bénin    
Boîte Postale : 06BP1867 Akpakpa PK3 · Cotonou · tél. 00229 332550  

 

  

  Contexte de création
  Cadre juridique
  Buts
  Domaine d'intervention
  Méthodologie
  Stratégie d'action
  Ressources
  Réalisations
  Centre de formation
  Nos projets
  Nos statuts

  Accueil

 

 

HISTORIQUE ET JUSTIFICATION DU PROJET

Le secteur de développement rural occupe plus de 80% de la population du Bénin et constitue la base de notre économie nationale. Cependant la production agricole est trop faible car utilisant des paysans analphabètes et des moyens de travail traditionnels très rudimentaires.

Il importe donc de redynamiser le secteur avec des jeunes agriculteurs qui lui donneront une nouvelle impulsion en utilisant des méthodes de travail modernes.

Mais le système éducatif de notre pays ne permet pas de disposer de ces agriculteurs. En effet, à peine 5% des établissements secondaires développent des enseignements techniques ou professionnels dont seulement 8% sont destinés à l’agriculture (cadres de conception) contre 50% pour l’Administration et la
gestion.

Cette situation incite au développement des structures plus ou moins informelles de formation pratique des adolescents déscolarisés des collèges.

C’est dans ce contexte que le CFAER a été crée pour aider à l’auto-promotion des jeunes ruraux de niveau minimum 4é des enseignements secondaires par l’apport d’une formation opérationnelle dans le domaine de l’élevage et de l’agriculture. Il s’agit concrètement de former des jeunes agriculteurs modernes qui, une fois installés dans leur rôle, contribueront à l’accroissement plus élevé de la production agricole nécessaire à l’amélioration de la situation alimentaire et nutritionnelle de la population de façon durable, à la réduction du chômage et de la pauvreté et à la l’instauration de la paix sociale.

Pour ce faire le CFAER développe pendant deux (2) années des activités agricoles qui accompagnent la formation théorique des jeunes et leur donne durant la 3é et dernière année la possibilité de gérer eux-mêmes des micro-projets financés par le centre et dont une partie du bénéfice leur est concédé pour constituer l’apport personnel et accéder au crédit de financement de leur projet personnel en dehors du centre.

Vu sous cet angle, le projet s’inscrit parfaitement dans le cadre du programme national de l’emploi élaboré par le Ministère du Plan, de la Restructuration Economique et de la Promotion de l’Emploi. Il s’agira par rapport au Centre de Formation à l’Auto-Emploi Rural de Oukan d’assurer les meilleures conditions de vie et de formation des jeunes agriculteurs avec le concours des partenaires du développement en vue de renforcer l’existant.