CONTEXTE

Des professionnels de la sociologie, de l'anthropologie et de la gestion du patrimoine culturel, désireux de constituer un réseau d'une part, de l'autre des initiés, des amateurs de la culture :

décident de se réunir en une association régie par la loi n° 40-484 du 1er juillet 1901. Fondée en 1992 pour organiser les jeunes acteurs du développement en milieux urbain et rural, en cellule d'actions communautaires.

A sa constitution, l'ACT- LE PONT s'était dotée d'un programme culturel sur de grands axes autour desquels elle a évoluée jusqu'au 31/12/1999. Ce programme ayant pris fin, il convient de marquer un arrêt pour évaluer les acquis et tirer les leçons. Cette nouvelle vision prend en compte les nouvelles données légales en Développement des Communautés de Base en milieu rural dans la sous-région. Cette nouvelle vision fait partie intégrante de la philosophie globale de l'ACT- LE PONT.

L'objectif de cette nouvelle donnée est d'aider les communautés de base des villages et hameaux à éradiquer le sous-développement et la misère qui en découle et, avec finalité absolue d'amener ces populations à s'organiser en Communauté Villageoise de Développement et de s'autodévelopper en s'autogérant.

En 2003, dans le souci d'étendre ses activités et de rendre ses idées concrètes, l'ACT- LE PONT se tourne vers toutes les bonnes volontés pouvant lui apporter quelque appui que ce soit, institutionnel, didactique et financier.

OPPORTUNITE

Aujourd'hui, nous avons constaté que l'état de délabrement complet dans lequel se trouve la population du Togo, surtout la communauté rurale, peut évoluer positivement si chacun apporte sa petite contribution.

Les promoteurs de l'ACT- LE PONT, forts de leurs expériences anté-rieures et professionnelles, jugent qu'une action de plus dans l'univers des ONG sur le terrain sera toujours bénéfique pour les populations les plus démunies.